Courrier du CIRDD Alsace
 Juillet - Août 2011, n° 11

Infos pratiques

Le CIRDD Alsace sera fermé au public du lundi 8 Août au mardi 23 Août.

L'équipe vous souhaite à tous de bonnes vacances.


 

 
                                                    
Indicateurs


OFDT. - Les niveaux d'usage des drogues en France en 2010 - Exploitation des données du Baromètre santé

" Les résultats du Baromètre santé 2010 de l'Inpes sont présentés conjointement par l'INPES et l'OFDT dans le numéro 76 de Tendances. Ils permettent d'actualiser les niveaux d'usage des différentes substances licites et illicites de la population adulte en France, ainsi que les évolutions de consommation depuis les résultats du Baromètre santé 2005. Les point principaux mis en avant sont les suivants :
- l'usage de cannabis, produit illicite le plus consommé, apparait stable depuis 2005 ;
- l'expérimentation et l'usage de cocaïne au cours des 12 derniers mois sont en hausse ;
- la baisse de la consommation quotidienne d'alcool se poursuit  mais les consommations ponctuelles sont en augmentation ;
- le nombre de fumeurs quotidiens de tabac a augmenté en dépit d'une diminution du nombre de cigarettes fumées par jour."

Communiqué de presse 
Tendances n° 76
 

 

INPES. - Baromètre santé médecins généralistes 2009

" Une politique de prévention et d’éducation pour la santé efficace ne peut s’envisager sans une connaissance détaillée des opinions et des pratiques de ses acteurs clés, les médecins généralistes, et une analyse de leur évolution dans le temps. C’est pourquoi l’enquête Baromètre santé, menée à intervalles réguliers depuis 1992, a été reconduite pour la sixième fois en 2009 auprès d’un échantillon de 2 083 professionnels de santé.
Ce Baromètre santé médecins généralistes 2009 décrit leurs perceptions et leurs comportements en matière de vaccination, de dépistage des hépatites virales et du VIH, de prise en charge des problèmes d’addiction ; pour la première fois, il aborde la prise en charge des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer, ou encore la formation en éducation pour la santé ou en éducation thérapeutique du patient. Il permet ainsi de mieux connaître les attentes des médecins, mais aussi les freins à certaines pratiques.
Outre une analyse des données chiffrées et de leur évolution dans le temps, l’ouvrage fournit des clés pour comprendre l’implication des médecins généralistes dans le domaine de la prévention ".

Consulter le Baromètre santé médecins en ligne

 

USEM. - La santé des étudiants en 2011

" La septième enquête de l’Union Nationale des Mutuelles Etudiantes (USEM), qui fait le point sur la santé des étudiants en 2011, vient d’être publiée. Cette enquête s’appuie sur des questionnaires autoadministrés auxquels plus de 8 000 étudiants ont accepté de répondre. Cette nouvelle édition révèle le lien entre le lieu de résidence et les comportements de santé. La résidence au domicile parental s’avère être favorable en termes d’accès aux soins, les étudiants résidant chez leurs parents consultent davantage leur médecin en cas de maladie, sont plus nombreux à être couverts par une complémentaire santé, et renoncent moins souvent aux soins que ceux vivant seuls, en colocation ou en cité universitaire. Concernant les consommations à risque, l’enquête montre que les buveurs excessifs et les consommateurs de drogues sont moins nombreux parmi les étudiants vivant en famille. En revanche, les étudiants habitant chez leurs parents sont plus nombreux à avoir des difficultés pour gérer leur stress, notamment en lien avec la durée des trajets quotidiens."

Dossier de presse 

 

                                                           

 

Communiqué


 

AFSSAPS - Ministère de la santé. Interdiction de l'offre et de la cession au public des Poppers

Le Ministère  de la Santé  a décidé d’interdire la vente et la cession au public des " poppers " en raison de leur toxicité importante et de leurs effets psychoactifs. Cette décision fait suite à la proposition de l’Afssaps après avis de la Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes. Celle-ci s’est en effet prononcée, le 21 avril 2011, en faveur de cette interdiction en raison de l’augmentation des cas d’intoxication grave, d’atteintes oculaires graves, de l’apparition de cas d’abus et de dépendance avérés et d’une augmentation significative de la consommation de poppers chez une population de plus en plus jeune.

Les poppers sont des préparations liquides très volatiles, contenant des nitrites, conditionnés dans des flacons et destinés à être inhalés. Apparus à la fin des années 70, l’utilisation des poppers s’est étendue et touche aujourd’hui une population jeune qui les utilise à des fins récréatives.
La consommation de nitrites provoque notamment une vasodilatation cérébrale, périphérique et génitale. Ces dérivés induisent également la transformation de l’hémoglobine en méthémoglobine impropre au transport de l’oxygène dans le sang, provoquant cyanose et hypoxie. D’autres effets sont également rapportés tels que sensations de chaleur, tachycardies, céphalées, nausées, vomissements, hypotensions, malaises et collapsus cardiovasculaires pouvant conduire jusqu’au décès. Enfin, des atteintes oculaires ont été décrites récemment.

Entre 1999 et mars 2011, 940 cas d’exposition aux poppers, dont 817 cas symptomatiques, ont été collectés en France, principalement par le réseau de toxicovigilance (CAPTV) et par le réseau d’addictovigilance (CEIP). Parmi les 817 cas symptomatiques, 146 étaient graves (méthémoglobinémie élevée, cyanose, coma, troubles respiratoires et cardiaques) dont 6 décès. En avril 2011, un nouveau décès a été enregistré.
En outre, sur les 883 cas d’exposition recueillis par le réseau de toxicovigilance sur la période 1999-2010, 34 cas d’atteintes oculaires ont été enregistrés. Deux études récentes font également état de la survenue d’anomalies rétiniennes et d’une baisse de l’acuité visuelle chez des utilisateurs chroniques.

Par ailleurs, deux enquêtes de l’OFDT mettent en évidence une augmentation significative de la consommation des poppers, notamment par les jeunes. L’enquête ESCAPAD réalisée lors de la journée d’appel à la défense rapporte que 13,7% des jeunes de 17 ans ont déclaré en 2008 en avoir déjà consommé contre 2,4% en 2000. L’autre enquête, réalisée en milieu festif en 2007, relève que la moitié des 1496 sujets interrogés rapportait avoir expérimenté les poppers et 9% en avoir eu un usage au cours du dernier mois. Par ailleurs, le Baromètre santé de l’INPES rendu public fin juin 2011 montre la même tendance : 5,3% des 15-64 ont déjà consommé des poppers en 2010 (10,8% des 18-25 ans) contre 3,9% en 2005 (5,4% des 18-25 ans).

Consulter le communiqué en ligne

 

Campagnes de prévention

INPES. - Relance de la campagne : " Boire trop, des sensations trop extrêmes "

La campagne d’information "Boire Trop", créée par l’INPES et le Ministère de la santé en juillet 2008, reprend du service cet été 2011. Elle a pour objectif de limiter les ivresses répétées et de rendre les dangers immédiats d’une consommation d’alcool excessive plus tangibles pour les jeunes.
http://www.inpes.sante.fr/
http://www.boiretrop.fr/

 

INPES. - " Banaliser et installer le dépistage des IST "

Gonocoques, syphilis, chlamydiae, hépatites B sont des infections sexuellement transmissibles (IST) en recrudescence. Parce qu’un certain nombre de ces infections ne provoquent pas de symptômes (signes visibles), on peut en être atteint sans se sentir malade. Compte tenu de leurs conséquences en l’absence de traitements, l’INPES et le ministère en charge de la santé souhaitent installer le réflexe du dépistage, en incitant massivement les personnes de 15 à 30 ans ayant une sexualité active à se faire tester.
http://www.info-ist.fr/index.html

 

 

 


Bloc-note

 

Appel à projet MILDT / INCA : " Prévention, drogues et société "

La Mission Interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), l’Institut National du Cancer (INCa) et l'Université Paris 13, lancent un appel à projets de recherche autour du thème " Prévention, Drogues et Société ".
Ce dispositif d'appel à projets de recherche répond aux orientations inscrites dans le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2008-2011 (Action 4.3.).
Il a vocation à susciter des projets de recherche porteurs de recommandations utiles aux politiques publiques et privilégiant les regards croisés de différentes disciplines, notamment en sciences humaines et sociales et en recherche clinique. A qualité scientifique équivalente, préférence sera donnée aux projets de recherche susceptibles d’améliorer directement ou indirectement les actions de prévention (individuelle, généraliste ou ciblée) aux différentes échelles individuelles et collectives.
Date d'ouverture : 07 / 06 / 2011 - Date de clôture : 05 / 09 / 2011.
Texte de l'appel à projet
Contacts : florence.lafay-dufour@pm.gouv.fr

 


Appel à contrats doctoraux 2011 EHESS - MILDT : " Conduites addictives en milieu professionnel, contextes socioprofessionnels et prévention "

L' Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et la Mission Interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) lancent un appel à candidatures conjoint pour des contrats doctoraux, ouvert à l’ensemble des écoles doctorales de sciences humaines et sociales sur le thème " Conduites addictives en milieu professionnel, contextes socioprofessionnels et prévention ".
Cet appel à candidatures complète un champ de recherche qui n’a pu être couvert par l’appel à candidatures 2010 sur  " les comportements de dépendance aux psychotropes licites et/ou illicites dans les sociétés contemporaines " .
Faisant suite à deux séminaires de réflexion organisés à l’EHESS le 30 mars et 7 avril 2011, le contenu de l’appel à candidatures a pu être précisé : les cas d’études se détacheront de la figure du toxicomane déviant pour interroger des formes de consommation " cachées " au sein de populations intégrées.
Sont couverts les axes de recherche sur la prévention (examen des dispositifs sanitaires dans le quotidien de l’entreprise -dépistage biologique, tests des pratiques, consultations du médecin du travail, etc.-) ; sur la production législative et réglementaire et les modes de régulations sociales existantes ; sur l’opposition entre les sphères privée et collective.
L’intégration de la dimension de genre est attendue. Une attention particulière sera portée à l’interdisciplinarité ainsi qu’aux aspects de mise en oeuvre du projet (faisabilité, choix du terrain et des archives).

L'appel à candidature est ouvert jusqu'au 15 septembre.

Texte en ligne


 

Agenda


 

Colloques-Congrès

 

Toxicomanies, Hépatites, Sida (THS). Rencontres de Biarritz

Au programme de cette manifestation annuelle en pleinière : Addictions, spiritualité et religion, Addictions et psychiatrie, Réduction des risques, Infectiologie et ateliers complémentaires.
Consulter le site du colloque et le programme
 

 

XIIe Congrès National de la Société Française de Lutte contre le Sida

Centre des Congrès de Lyon. Jeudi 3 au vendredi 4 novembre 2011
Première annonce : http://www.sfls.aei.fr/journees-nationales/2011/doc/1ere_annonce_SFLS_2011.pdf 
Bulletin d'inscription : http://www.sfls.aei.fr/journees-nationales/2011/doc/bulletin_inscription_SFLS_2011.pdf

Contact organisation logistique : Nex & Com Medical Events - Tél. : 01 46 43 33 06
s.garafoli@nex-com.com -  http://www.nexcom-events.com/

 

9ème Congrès national des UCSA : " la santé en prison "

Faculté de Médecine de Lille - 6 et 7 octobre 2011.
Programme

 


   

Documentation


        

Etudes et rapports


OICS (Organe International de Contrôle des Stupéfiants). - Rapport 2010. New York, OICS, 2011, 172 p.
http://www.incb.org/pdf/annual-report/2010/fr/AR_2010_French.pdf



 INSERM. - Actualisation du dossier INSERM : Alcool et santé : bilan et perspectives
Consulter la synthèse

INSERM. - Téléphone et Sécurité routière. Expertise collective. - Paris, INSERM, 2011, 283 p.
http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/expertises-collectives

 IGAS. - Analyse d'accidents psychiatriques et propositions pour les éviter. - Paris,Documentation Française, 2011, 200 p.
L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) publie un nouveau rapport dans lequel est étudié un ensemble de cas d’événements graves (fugue, agression, viol, meurtre) survenus au cours d’hospitalisations en psychiatrie. Au-delà de ces drames individuels, le rapport identifie des dysfonctionnements systématiques, notamment les difficultés de l’hôpital à répondre aux besoins de sécurité. Le rapport indique que les agressions à l’intérieur de l’hôpital, notamment entre malades, sont mal recensées. Il pointe comment les conditions d’hospitalisation confinement, négation de la vie privée, utilisation abusive des chambres d’isolement favorisent le passage aux actes de violence. Outre ces analyses approfondies, le rapport s’appuie sur une importante recherche documentaire pour proposer des solutions opérationnelles pour éviter la reproduction des accidents. Les auteurs recommandent notamment aux établissements la mise en oeuvre d’une réflexion en matière de réorganisation des unités hospitalières, en particulier pour éviter la cohabitation de sujets fragiles et de sujets dangereux. Ils invitent également à l’élaboration et à la mise en oeuvre de bonnes pratiques pour les hôpitaux psychiatriques.
Lire en ligne 


 

Articles

Nouvelles drogues de synthèse
Le site de l'OFDT s'enrichit de nouvelles synthèse thématiques consacrées aux nouvelles drogues de synthèse (stimulants, cannabinoïdes synthétiques, dérivés synthétiques de la cocaïne). Ces substances sont souvent disponibles via internet et ne sont pas systématiquement classées comme stupéfiants. Leur diffusion connait un essor certain. Elles sont abordées dans différents chapitres : présentation, production / offre, consommation (niveau et fréquence), conséquences, perceptions : opinions, réponses publiques (lois et politiques).
http://www.ofdt.fr/ofdtdev/live/produits/nds/general.html#aff_rech

Héroïne : teneur et adultérants. - Note d'information SINTES. - OFDT, 25 mai 2011.
http://www.ofdt.fr/BDD/sintes/ir_110525_coupe.pdf

OEDT/ EMCCDA. - Consommation de khat en Europe: conséquences sur la politique européenne. - Objectifs Drogues, 2011,n° 21
http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/odOEDT110705.pdf

 


Guide de prévention

MINISTERE DE LA SANTE. - Alcool et grossesse, parlons-en. Guide à l'usage des professionnels. - Paris, Ministère de la santé, 2011, 48 p.

Le " syndrome d'alcoolisation foetale " (SAF), première cause de retard mental non génétique en France, est lié à une consommation d'alcool pendant la grossesse, consommation d'alcool également responsable de l'ensemble des " troubles causés par l'alcoolisation foetale " (ETCAF) dont l'incidence est évaluée à 1%. Ces pathologies sont donc évitables.
 
C'est pourquoi la publication sous l'égide du Ministère chargé de la santé le 21 juillet 2011 du guide " Alcool et grossesse : parlons en " était très attendu et constitue une base indispensable de diffusion des bonnes pratiques en la matière. De plus, il s'inscrit dans un axe fort du plan gouvernemental 2008-2011 : " Préserver la santé de l'enfant à naitre et de la mère et prendre en compte les spécificités des femmes usagers de drogues et d'alcool ".

Ce guide s'adresse à tous les professionnels intervenant au contact des femmes enceintes : médecins généralistes, gynéco-obstétriciens, sages femmes, pédiatres, etc. mais également à toute femme susceptible de vivre une grossesse.
Ce document leur propose des éléments de réponse à deux interrogations :
  - Comment aborder la consommation d'alcool et accompagner la femme enceinte dans une démarche d'abstinence ?
   - Comment, dans les situations les plus complexes, conduire une prise en charge continue et cohérente de la mère et de l'enfant ? "

Télécharger le guide

   


        

 


Centre d'Information Régional sur les Drogues et les Dépendances

Bâtiment B - 20 RUE LIVIO - 67100 STRASBOURG (Meinau)
Tél : 03 88 76 64 33 - Fax : 03 88 43 09 51 
http://www.cirddalsace.fr - Plan d'accès

Pour modifier vos informations personnelles ou vous désinscrire : cliquez ici 

Tous droits réservés - © Association CIRDD Alsace 2011