Courrier du CIRDD Alsace
 Septembre 2013, n° 22



Actualité

 
Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017

Le comité interministériel de lutte contre la drogue, présidé par le premier ministre a validé le 19 septembre le nouveau plan gouvernemental 2013-2017 élaboré sous l'égide de la MILDT. Ce plan s'articule autour de 3 grandes priorités :
Fonder l'action publique sur la recherche, l'observation et l'évaluation,
Prendre en compte les populations les plus exposés pour réduire le risques sanitaires et sociaux
Renforcer la sécurité, la tranquillité et la santé publique en luttant contre les trafics et toute forme de délinquance.

Consulter l'intégralité du plan

Accéder au dossier de presse

 


                                                    
Indicateurs

        
Usage problématique de drogues en France : les prévalences en 2011 / Éric Janssen, Tanja Bastianic. - OFDT, 2013, 37p.


Ce rapport présente les résultats du troisième exercice de NEMO, la nouvelle enquête multicentrique de l'OFDT, visant à estimer le nombre d'usagers problématiques de drogues, tels que définis par l'OEDT, en France métropolitaine en 2011. Afin de garantir la comparabilité des résultats, ces estimations ont été réalisées à partir des informations fournies par les mêmes sites et en appliquant un cadre méthodologique identique à celui de l'exercice 2006.
Les estimations obtenues laissent envisager une augmentation du nombre d'usagers problématiques de drogues - et des prévalences associées, tant au niveau local que national.
Cependant, le raffinement statistique des méthodes employées et leur robustesse avérée ne sauraient oblitérer les aléas inhérents à la démarche. Les intervalles de confiance, illustrant le degré d'incertitude des méthodes retenues au moment d'appréhender d'une population difficilement atteignable, sont tels qu'on ne peut avancer une conclusion définitive d'un strict point de vue statistique. En conséquence, les données avancées sont à interpréter comme de simples ordres de grandeur, nécessitant d'être confirmées et précisés.
En plus des limites des méthodes statistiques précédemment soulignées, trois autres points méritent une attention particulière : premièrement, la définition retenue est arbitraire puisqu'elle écarte de facto les usages de certaines substances. Elle fait l'objet à ce titre d'une réévaluation au sein de l'OEDT. Deuxièmement, la notion d'usagers de drogue tend à renvoyer une image uniforme de cette population, sans rendre compte de l'hétérogénéité avérée de leurs profils et pratiques. Troisièmement, le coût de l'enquête et la mobilisation des intervenants sur une période relativement longue rappellent la nécessité d'envisager d'autres moyens d'estimation. Les rapports d'activité annuels transmis par les CSAPA et les CAARUD offrent une alternative qui mériterait d'être approfondie. (Source : OFDT).

Consulter le rapport en ligne


          



Formations / Colloques


 

Formations

Diplôme Interuniversitaire " Addictions, psychiatrie, VIH et hépatites virales"

Ce DIU est ouvert aux médecins titulaires d'un doctorat d'État en médecine, infirmier(ère)s, psychologues, travailleurs sociaux, sages-femmes, éducateurs spécialisés et toute personne amenée à être impliquée dans la prise en charge régulière de patients concernés par cette problématique, internes de spécialités ou de médecine générale, DFMS(A) et étudiants en psychologie.
Les cours ont lieu sous la forme de 3 sessions (1 session par université) de 3,5 jours de formation + 1 stage de 30 h.
Programme : VHC, VIH : bases, thérapeutique ; addictologie : bases, thérapeutique ; psychiatrie : bases, thérapeutique ; prise en charge transversale de patients comorbides ; discussions cliniques ;
Validation : assiduité obligatoire au cours, épreuve écrite de 3 h sur les 3 modules + rédaction et soutenance d'un mémoire.
Durée : 1 an. 20 étudiants en formation initiale ou continue. Tarifs (hors droits d'inscription universitaire) : formation initiale : 450 € ; formation continue : 750 €.
Pour Strasbourg :
Responsable universitaire : Pr Doffoël, CHU de Strasbourg, hôpital civil, service d'hépatogastro-entérologie. _ - 1, place de l'Hôpital, 67000 Strasbourg. Tél. : 03 69 5504 82. E-mail : michel.doffoel@chru-strasbourg.fr -
Responsable d'enseignement : Dr Lang. CH Erstein - 13, route de Kraff t, 67152 Erstein cedex. Tél. : 03 90 64 21 16. E-mail : jp.lang@ch-erstein.fr et Dr Messmer. E-mail : m.messmer@ch-erstein.fr


Les ados et la mort à l'ère du numérique

Formation animée par Jocelyn Lachance et Martin Julier-Costes à Paris, le 18 novembre 2013. Espace Metanoya - 16 Cité Voltaire - 75011 Paris

Sur nos écrans, la mort se lit partout, mais est-elle pour autant source de sens ? et si oui de quel(s) sens s'agit-il ? Au cours de cette formation, nous proposerons de réfléchir aux rapports à la mort des adolescents et des adolescentes dans une société de l'image. Images produites par les adultes mettant en scène des mises en dangers de jeunes au cinéma et dans les médias; images produites par les ados exprimant parfois un questionnement face à sa propre finitude ou à l'épreuve de la mort d'un proche… Ainsi, aux côtés des films et nouvelles du soir, des vidéos circulant sur youtube et des profils facebook traduisent les questionnements d'adolescents confrontés à la mort. Il s'agira alors de comprendre la dynamique entre consommation et production d'image mettant en scène le danger et la mort, et de saisir comment les technologies sont parfois des supports pour traverser l'épreuve du deuil lorsque survient la tragédie de l'accident ou du suicide chez un proche.
Il s'agit via cette formation de comprendre le rapport à la mort des ados dans le contexte contemporain, de s''interroger sur la production par les adultes et les ados d'images participant d'un questionnement sur la mort et de réfléchir sur la position professionnelle dans un contexte d'urgence et l'indétermination de sens attribué à la mort des autres.

Plus d'information sur  : anthropoado.com
Inscriptions



Colloques-Congrès

Travail, santé et usages de substances psychoactives : État des connaissances et modèles de prévention

L'association ADDITRA (Addictologie et Travail) en partenariat avec le Centre de recherche sur le travail et le développement du CNAM, la Fédération Addiction et la Mission Interministérielle Lutte contre les Drogues et les Toxicomanies (MILDT) organise les 7 et 8 avril 2014 ce congrès.

L'objectif est de dresser un état des lieux interactif entre les connaissances sur l'usage des substances psychoactives, les évolutions du travail, et les pratiques de prévention pour répondre à cette question centrale : s'agit-il de soigner des malades, d'identifier et de réduire des risques ou de transformer le travail ?
La complexité des relations entre travail et consommation de substances psychoactives ne peut se laisser enfermer dans une analyse juridique ou morale et dans un cloisonnement étanche opposant vie privée et vie professionnelle.

C'est ce que ce congrès va démontrer dans le cadre d'une approche pluridisciplinaire entre chercheurs et praticiens, intéressant employeurs, salariés, soignants, experts de la prévention, chercheurs en sciences du travail et en sciences sociales, épidémiologistes, juristes. Il tentera de mieux comprendre les conduites de consommation, les représentations en fonction des cultures professionnelles et les effets des usages de substances psychoactives sur le travail réel, au-delà des accidents et pathologies connus.
En pratique, il contribuera à une meilleure adaptation des actions et de la formation des acteurs du travail et du soin (employeurs, salariés, partenaires sociaux, professionnels de santé, experts de la prévention) aux réalités contemporaines et professionnelles des consommations de substances psychoactives.


Plus d'informations sur le site dédié


Jeu Excessif : connaître, prévenir, réduire les risques », les 15, 16 et 17 janvier 2014 à Neuchâtel, Suisse
Ouvert aux intervenants socio-sanitaires, aux chercheurs, mais aussi aux acteurs du droit et de l'économie, le colloque proposera des symposiums parallèles et ateliers, posters, avec également la possibilité de présenter du matériel audio-visuel et des stands.

www.problemgambling3.ch




Conférences

Anorexie, Boulimie. La confiance dans la guérison. Chaos et métamorphose au carrefour du biologique et du psychique

ARTTA (Association Réseau des Thérapies des Troubles Alimentaires) vous invite à sa conférence-débat annuelle animée par le Dr Colette Combe.
STRASBOURG - Maison de la Région - 1 place Adrien Zeller - Mardi 8 octobre à 19:30 - Entrée libre.

Le Dr Combe, psychiatre, psychanalyste, praticien en service d'endocrinologie, diabète et nutrition a développé une approche originale des troubles des conduites alimentaires qu'elle nomme « écoute psychique spécifique du biologique ». Il s'agit d'une « position intermédiaire facilitant la liaison et la symbolisation (...), apte à accueillir et à mettre en sens le triple refus de se nourrir, de se lier et de se soigner ».
On sait que ce refus en 3D use implacablement, jour après jour, l'espoir des patients et des familles, espoir de guérison, de maturation, et, finalement, espoir en la vie même.
Pour Colette Combe, « accompagner avec espoir* » n'est pas une formule mais bien un engagement authentique et confiant à la recherche des mots justes qui font sens et libèrent.


Tabac, santé et cigarette électronique

Conférence organisée par le CDMRT67, Présidée par le Pr Gabrielle Pauli. Strasbourg, salle des Fêtes des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, le 14 Octobre  2014 à 18h.

1) Introduction par le Pr. Elisabeth Quoix, Chef du service de Pôle de Pathologie Thoracique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS)
2) « Le contrôle du Tabac » / Yves Martinet, Professeur, Service de Pneumologie, Hôpitaux de Brabois, CHU de Nancy
3) « Réduction du risque en tabacologie » / Yves Martinet, Professeur, Service de Pneumologie, Hôpitaux de Brabois, CHU de Nancy
4) « La cigarette électronique »/ Gérard Mathern, Pneumologue





                                                
Communiqué


 
Recrutement médecin addictologue

Le Centre Hospitalier de Haguenau, établissement de référence du territoire de santé du nord de l'Alsace, cherche un médecin temps plein pour son unité d'addictologie toutes addictions (niveau 2) comprenant un CSAPA, une ELA, des soins résidentiels simples et complexes ainsi qu'un hôpital de jour.
Statut proposé en fonction de l'ancienneté et de la compétence : assistant généraliste, assistant spécialiste , praticien attaché, praticien contractuel, praticien hospitalier.
Inscription au conseil de l'Ordre des médecins obligatoire.
Contacts :
Mme le Docteur Pfeiffer Christine, praticien hospitalier responsable de l'unité d'addictologie -  tél. : 03 88 06 34 16 ou secrétariat : 03 88 06 35 01
ou
Mr Sladek Joseph, directeur des ressources humaines et des affaires médicales - tél. : 03 88 06 30 05
Adresse mail : sec.directeurrh@ch-haguenau.fr





 



Centre d'Information Régional sur les Drogues et les Dépendances

Bâtiment B - 20 RUE LIVIO - 67100 STRASBOURG (Meinau)
Tél : 03 88 76 64 33 - Fax : 03 88 43 09 51 
http://www.cirddalsace.fr - Plan d'accès

Pour modifier vos informations personnelles ou vous désinscrire : cliquez ici 

Tous droits réservés - © Association CIRDD Alsace 2013